Arch manual pages

PTHREAD_DETACH(3) Manuel du programmeur Linux PTHREAD_DETACH(3)

pthread_detach - Détacher un thread

#include <pthread.h>
int pthread_detach(pthread_t thread);

Compiler et éditer les liens avec -pthreads.

La fonction pthread_detach() marque l'identifiant de thread identifié par thread comme détaché. Quand un thread détaché se termine, ses ressources sont automatiquement rendues au système sans avoir besoin d'un autre thread pour joindre le thread terminé.

Essayer de détacher un thread qui est déjà détaché résulte en un comportement indéfini.

En cas de réussite, pthread_detach() renvoie 0 ; en cas d'erreur, elle renvoie un numéro d'erreur.

EINVAL
thread n'est pas un thread joignable.
ESRCH
Aucun fil d’exécution avec pour identifiant thread n'a pu être trouvé.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
pthread_detach() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

Une fois qu'un thread est détaché, il ne peut plus être joint avec pthread_join(3) ou être fait de nouveau joignable.

Un nouveau thread peut être créé dans un état détaché en utilisant pthread_attr_setdetachstate(3) pour positionner l'attribut détaché de l'argument attr de pthread_create(3).

L'attribut d'état de détachement détermine principalement le comportement du système quand le thread se termine. Il n'empêche pas le thread de terminer si le processus se termine avec exit(3) (ou, de manière équivalente, si le thread principal sort de sa routine d'appel).

Either pthread_join(3) or pthread_detach() should be called for each thread that an application creates, so that system resources for the thread can be released. (But note that the resources of any threads for which one of these actions has not been done will be freed when the process terminates.)

L'expression suivante détache le thread appelant :

pthread_detach(pthread_self());

pthread_attr_setdetachstate(3), pthread_cancel(3), pthread_create(3), pthread_exit(3), pthread_join(3), pthreads(7)

Cette page fait partie de la publication 5.08 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

9 juin 2020 Linux