Arch manual pages

PTHREAD_EXIT(3) Manuel du programmeur Linux PTHREAD_EXIT(3)

pthread_exit - Terminer le thread appelant

#include <pthread.h>
void pthread_exit(void *retval);
Compiler et éditer les liens avec -pthreads.

La fonction pthread_exit() termine le thread appelant et renvoie une valeur à travers retval qui, si le thread est joignable, est rendue disponible à un autre thread dans le même processus s'il appelle pthread_join(3).

Tous les gestionnaires de nettoyage ajoutés par pthread_cleanup_push(3) \m qui n'ont pas encore été dépilés \m sont dépilés (dans l'ordre inverse dans lequel ils ont été empilés) et exécutés. Si le thread contient des données spécifiques au thread, alors les destructeurs de ces données sont appelées, dans un ordre indéfini, une fois que tous les gestionnaires de nettoyage ont été exécutés.

Quand un thread se termine, les ressources partagées au niveau du processus (comme les verrous mutuellement exclusifs, des variables de condition, des sémaphores et des descripteurs de fichiers) ne sont pas libérées, et les fonctions enregistrées avec atexit(3) ne sont pas appelées.

Quand le dernier thread d'un processus se termine, le processus s'arrête en appelant exit(3) avec une valeur de sortie de zéro. Ainsi, les ressources partagées au niveau du processus sont libérées, et les fonctions enregistrées avec atexit(3) sont appelées.

Cette fonction ne retourne jamais vers l'appelant.

Cette fonction réussit toujours.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
pthread_exit() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

Tout thread autre que le thread principal qui sort de la fonction initiale entraîne un appel implicite à pthread_exit(), en utilisant la valeur de retour de la fonction comme état de sortie du thread.

Afin de permettre aux autres threads de continuer l'exécution, le thread principal devrait se terminer en appelant pthread_exit() plutôt que exit(3).

La valeur pointée par retval ne devrait pas être placée sur la pile du thread appelant, puisque le contenu de cette pile devient indéfini quand le thread se termine.

Il y a actuellement des limitations dans la logique d'implémentation du noyau si on attend (avec wait(2)) un groupe de thread dont le chef de groupe a terminé. Cela peut entraîner des problèmes comme un terminal bloqué si le signal d'arrêt est envoyé à un processus en avant-plan dont le thread chef de groupe a déjà appelé pthread_exit().

pthread_create(3), pthread_join(3), pthreads(7)

Cette page fait partie de la publication 5.08 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

15 septembre 2017 Linux